Lancement de la boutique ItsTeaTime, vente de thé en ligne

Bonjour 🙂

Je suis fier de vous annoncer que la première boutique de vente de thé, créée pas Stéphanie et conçu par Pascal Isman est accessible depuis le 12/12 à 12:12 !! C’est  pour nous un bel évènement  puisque c’est l’achèvement de plusieurs mois de travail, et c’est aussi le vrai début de l’aventure !!

J’ai développé ce site avec Prestashop, qui est leader des solutions de commerce en ligne en France. Avec le système de module on peut monter une boutique en ligne de manière extrêmement efficace.

Ce site s’adresse à tous, aux amateurs de thé, comme à ceux qui ont moins l’habitude, jusqu’au plus newbies d’entre nous qui avons envie de découvrir ce monde fabuleux.

Vous pouvez le découvrir à l’adresse itsteatime.fr et sur facebook.com/itsteatime.fr

Bonne dégustation de thé 🙂

Encore du drag and drop !

Et oui, j’ai pas encore fini  car après la recherche documentaire et la « remise à niveau » j’ai pu passer au codage proprement dis. À cette occasion j’ai essayé d’utiliser un logiciel de gestion de versions décentralisé pour garder trace de mes différentes étapes de développement.

Page d'accueil du site pour FlowChem

La plus grosse difficulté que j’ai eu au niveau de la programmation est au niveau de la gestion des évènements et de leur ordre pour réaliser le système d’ajout, de déplacement et de suppression des icônes en fonction de leur origine et de leur destination.

Pour le design c’est pas du définitif, ce n’est qu’une première version, mais le gros du travail est sur les icônes qui doivent être à la fois graphique, et évidente pour des chimistes.

Et puis la surprise de dernière minute c’est l’adaptation du site à une résolution de 800×600 en plus de la version plus standard pour 1024×748 et plus.

Voici les deux versions :

Je prend volontiers les retours sur le comportement de cette petite application sur votre terminal ! 🙂

Drag and Drop dans une OnePage

Je continue les recherches pour faire le fameux jeu de présentation en glisser/déposer et du coup je découvre plein de choses interressantes, la première c’est que jquery permet de faire ça simplement. Et puis plein de tuto au résultat vraiment sympa :

Et puis en marge de cette magnifique découverte (pour moi … ) j’ai trouvé des scripts qui peuvent être super intéressant pour optimiser son site, à savoir headjs pour les scripts et bLazy (ou Be Lazy) pour le chargement progressif des images.

Code du script jquery miniaturisé

Code du script jquery miniaturisé

La mise en place du drag&drop dans une one page n’est pas si évidente que ça ! Il faut arriver à concilier les deux bibliothèques javascript et leur css respective !

Mais c’est faisable quand même ^^ Voici un exemple de drag and drop.

 

OnePage Dynamic

Ok, aujourd’hui je commence le développement d’un page de présentation d’un nouveau procédé de production chimique. La commande est simple, une one page avec un petit jeu éducatif dedans, à savoir un jeu de glisser/déposer.

Première difficulté, reprendre contact avec la multitude de projet et bibliothèque qui pullulent sur le web pour faire ce genre de chose et faire le tri entre le bon grain et livrais.

Exemple de ce qui est possible de faire en jeux one page :

Un tuto intéressant pour refaire ses armes avec JQuery : http://www.snoupix.com/slideshow-jquery-accessible_tutorial_28.html

Deux projets super interressant !!

Le premier test de la journée : http://lascapi.fr/flowchem/one-page-dynamic-20140106/

Et pour finir le wireframe pas du tout définitif du projet.

Wireframe du site en one page

Référencement : importance des mots

(résultat vérifié le lundi 14 mars 2011 à 9h30)
Parfois un mot fait la différence :

Résultat pour ‘concepteur multimédia’ -> page 4
Résultat pour ‘concepteur en multimédia’ -> page 1, fin de page, juste avant les résultats vidéos.

Et j’ai même pas mis les guillemets pour faire une recherche sur l’expression exacte !!

Tiens d’ailleurs faisons le test :

Résultat pour « concepteur multimédia » -> page 6
Résultat pour « concepteur en multimédia » -> page 1, les deux premières places sont prises par mon site pour la page d’accueil et le C.V.

Dommage que personne ne fasse les recherches sur les expressions exactes par défaut ! ^^

Et une peu de lecture sur le sujet des mots de liaison. Bonne lecture.

Programmer pour téléphone portable Symbian, le jeu de Go TinyGo

Programmer pour téléphone portable Symbian, le jeu de Go TinyGo

rapport d'expérience sur le développement opensource : 

Recherche d’un projet

J’ai enfin trouvé un jeu de Go pour mobile qui me satisfait, il s’agit de TinyGo. Le jeu est opensource, je vais pouvoir télécharger les sources, faire des modifications et pourquoi pas les redistribuer. La grosse limitation pour la recherche, c’est que je voulais un jeu pour portable fonctionnant avec Symbian s40, ce fut difficile !!

Récupérer les sources

Voici donc la première étape, récupérer les sources. Le projet est hébergé par SourceForge, un site très bien fait, on trouve tout de suite la ligne de commande pour télécharger les sources :

svn co https://tinygo.svn.sourceforge.net/svnroot/tinygo tinygo

Cette ligne de commande est très simple, elle fait une copie du dossier distant sur le dossier local ./tinygo ( pour plus de détails allez voir svnbook.red-bean.com, un bouquin libre sur Subversion ).

Et voila, je me retrouve donc avec une version de travail de TinyGo sur mon disque dur. Maintenant il va falloir aller voir ce code et essayer d’en tirer quelque chose. Pour aujourd’hui si j’arrive à trouver où sont codés les menus et les traductions de l’application puis à la compiler ça sera bien.

Organisation de l’environnement de développement

Bon, je suis obligé de passer de MacOs X à Windows pour avoir toutes les librairies pour la compilation, ça ne va pas être facile de passer d’un environnement à l’autre. J’ai déjà pu commencer à comprendre la structure du code, des classes et des fonctions. Le code n’est pas très commenté, mais il est bien écrit.

Comme je ne sais pas programmer en java, j’y apprends des choses, comme l’existence des interfaces (voir aussi jdnet ) par exemple.

J’ai quand même réussi à trouver où sont codés les menus de l’application. Par contre je n’ai pas encore compris le système de traduction. D’ailleurs à ce propos, on va voir si le développeur de l’application est toujours vivant, je lui est laissé un message sur le forum du projet, on verra s’il y répond.

Conclusion provisoire

En cette fin de journée consacrée, entre autres, au développement, j’ai utilisé Subversion, installé des bibliothèques, analysé du code, contacté le développeur principal de l’application, et puis j’ai communiqué sur cette expérience de développement d’un projet opensource. Alors bien sur, cela ne fait pas une grande expérience, mais je compte bien faire la traduction de cette application.

Rendez-vous d’ici peu pour la suite de « l’aventure ».