Clip – jeux de lumière

Dans les clips actuels certains se distinguent par un jeu d’éclairage particulièrement beau et original, amenant du sens et de l’esthétique.

Ben Howard – The Fear

Jouant sur les clair-obscur et les contres jours, sur les ombres projetés et le flou focal, sur les gros plan et les ralentis, ce clip nous plonge dans une ambiance chaude, douce, dynamique, un peu mystérieuse presque fantomatique.

Robyn – Call Your Girlfriend

Celui-ci est un plan séquence ! Le réalisateur enchaîne les ambiances jours/nuit sur ce solo de danse. Tout ce passe dans un hangar ou les spots un coup éblouissent et l’instant d’après laissent place à la lumière du jour, grise et homogène. Au milieu le passage musical est particulièrement dynamique, au niveau danse et éclairage.

Connaissez-vous d’autre clip qui exploitent intelligemment la lumière ?

Les 4 saisons

Les 4 saisons

Parmi les exercices qu’on a eu durant la deuxième année de Technicien multimédia à l’ETPA, il y a eu celui-ci, qui était un bon entrainement à la mise en scène et surtout à l’éclairage et au rendu. En effet, il fallait rendre une scène unique, avec 4 ambiances bien distinctes : un après-midi d’été orageux, un soir d’automne pluvieux, une nuit d’hiver, au coin du feu, et un matin de printemps ensoleillé.

Voici la scène de départ, la modélisation est finie, il y a un éclairage de base mais pas d’ambiance particulière.

Et voici les premières images que j’ai sorties :

Ce sont des versions intéressantes, mais encore un peu grossières, pas assez nuancées. Après beaucoup de temps, voici les rendus définitifs, en tous cas ceux qui ont été rendus au prof. ^^