Programmer pour téléphone portable Symbian, le jeu de Go TinyGo

Programmer pour téléphone portable Symbian, le jeu de Go TinyGo

rapport d'expérience sur le développement opensource : 

Recherche d’un projet

J’ai enfin trouvé un jeu de Go pour mobile qui me satisfait, il s’agit de TinyGo. Le jeu est opensource, je vais pouvoir télécharger les sources, faire des modifications et pourquoi pas les redistribuer. La grosse limitation pour la recherche, c’est que je voulais un jeu pour portable fonctionnant avec Symbian s40, ce fut difficile !!

Récupérer les sources

Voici donc la première étape, récupérer les sources. Le projet est hébergé par SourceForge, un site très bien fait, on trouve tout de suite la ligne de commande pour télécharger les sources :

svn co https://tinygo.svn.sourceforge.net/svnroot/tinygo tinygo

Cette ligne de commande est très simple, elle fait une copie du dossier distant sur le dossier local ./tinygo ( pour plus de détails allez voir svnbook.red-bean.com, un bouquin libre sur Subversion ).

Et voila, je me retrouve donc avec une version de travail de TinyGo sur mon disque dur. Maintenant il va falloir aller voir ce code et essayer d’en tirer quelque chose. Pour aujourd’hui si j’arrive à trouver où sont codés les menus et les traductions de l’application puis à la compiler ça sera bien.

Organisation de l’environnement de développement

Bon, je suis obligé de passer de MacOs X à Windows pour avoir toutes les librairies pour la compilation, ça ne va pas être facile de passer d’un environnement à l’autre. J’ai déjà pu commencer à comprendre la structure du code, des classes et des fonctions. Le code n’est pas très commenté, mais il est bien écrit.

Comme je ne sais pas programmer en java, j’y apprends des choses, comme l’existence des interfaces (voir aussi jdnet ) par exemple.

J’ai quand même réussi à trouver où sont codés les menus de l’application. Par contre je n’ai pas encore compris le système de traduction. D’ailleurs à ce propos, on va voir si le développeur de l’application est toujours vivant, je lui est laissé un message sur le forum du projet, on verra s’il y répond.

Conclusion provisoire

En cette fin de journée consacrée, entre autres, au développement, j’ai utilisé Subversion, installé des bibliothèques, analysé du code, contacté le développeur principal de l’application, et puis j’ai communiqué sur cette expérience de développement d’un projet opensource. Alors bien sur, cela ne fait pas une grande expérience, mais je compte bien faire la traduction de cette application.

Rendez-vous d’ici peu pour la suite de « l’aventure ».