Lascapi.fr

Menu

Étiquette : communication

Convergence des applis de chat pour les équipes

Actuellement beaucoup de solution de travail en équipe voient le jour. Ces derniers temps j’ai eu l’occasion de travailler avec quatre d’entre elles : RocketChat, Riot, Slack et Zulip.

Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles se veulent différentes, mais qu’elles se ressemblent de plus en plus.

Capture d'écran de Riot
Interface de Riot, application de messagerie Open Source et Fédérée
Capture d'écran de RocketChat
Interface de RocketChat, application de collaboration d’équipe Open Source

Les points communs

On constate très vite des gros points communs, ce qui est logique puisque ces applications cherchent à résoudre le même problème de communication à savoir « trop de mail tue le mail » !!!

Les communautés

Tous d’abord il y a la notion de communauté, ou d’entreprise, ou de groupe. Elle correspond à un ensemble de personne qui vont discuter sur des sujets communs. Concrètement c’est une association, une entreprise ou encore un groupe de parents d’élèves.

Les groupes

Nommé très différemment selon les logiciels (canaux, chaine, stream, salon), c’est simplement le découpage thématique des conversations. Chaque personne peut s’y abonner ou pas. Ils peuvent être privé, public.

C’est par exemple « le bureau de l’association » ou bien « les évènements » pour une entreprise, ou « les infos de l’école » pour les parents d’élèves.

Ça correspond à une liste de diffusion si on pense aux mails. En effet c’est juste un ensemble d’adresse mail ou chacun est libre de s’inscrire où pas.

Les réponses

On a donc des fils de discutions organisé par équipe. Au sein de ceux ci, on peut être amené à devoir répondre à un message qui est loin dans l’historique. Heureusement il y a la possibilité de faire des réponse à un message en particulier.

En général cette réponse est accompagnée du message cité ou, au moins, du début et d’un lien vers le message original.

Les réactions

Les réactions sont simplement la possibilité de répondre par un émoji au message. Utilisé pour marquer son approbation 👍, sa joie 😃 ou encore sa compassion 😥

Les différences

Capture d'écran de Slack
Interface de Slack, logiciel privateur
Capture d'écran  de Zulip
Interface de Zulip, application de messagerie pour les équipes

Les sujets de discutions

On a vu qu’il y a beaucoup de points communs. Une des grosses différences vient du traitement des sujets de discutions au seins d’un groupe.

Actuellement Riot ne gère pas l’affichage des sujets, il y a une citation du message auquel on répond, mais pas la possibilité de voir toutes les réponses à un même sujet.

RocketChat et Slack se comportent sensiblement pareil. Il y a la chaine (ou le groupe) qui est aussi un fil de discussion et on peut répondre à un message en particulier, ce qui va le « transformer » en sujet de discussion qu’on pourra afficher dans une colonne séparé afin de le suivre sans être dérangé par les autres sujets.

Et enfin il y a Zulip qui est original sur ce point puisqu’il oblige les utilisateurs à répondre à un sujet ou a en créer un. Il n’y a donc pas de chaine sans sujets et aucun message ne se retrouve orphelin dans le groupe. Et cette restriction a du bon puisqu’elle oblige chacun a faire du tri dans sa tête et aide donc les autres personnes a y voir plus claire.

Très concrètement c’est comme envoyer un mail à pleins de personne. Zulip oblige à mettre un objet au message, RocketChat et Slack non. Et a mon sens c’est beaucoup plus efficace de mettre un sujet puisque ça cadre un minimum les échanges.

Open source

C’est une différence technique, mais fondamentale. Qui développe le logiciel, qui va héberger le service ainsi que vos données ?

Je vais être très clair. Je déconseille Slack qui est peut-être le plus connu et le plus accessible avec leur politique de compte gratuit. Mais c’est une prison dorée. En effet leur solution étant propriétaire ils deviennent les seuls à pouvoir vous donner accès à vos données. Il faudra, à un moment ou l’autre, passer sur le forfait payant et il n’y a aucune concurrence possible en cas de tarif qui augmente. Et en cas de données sensible ou stratégique, il faut juste être conscient que cette entreprise y a accès librement et sans restriction.

Donc clairement, le choix de la raison s’oriente vers une solution open source comme RocketChat, Zulip où Riot. Elle ne sera pas gratuite, mais vous aurez le choix entre différents prestataires, entre plusieurs tarif, niveau de service ou même d’être votre propre fournisseur avec des coups maitrisés en interne.

Je note tout de même au passage que pour les associations et les particuliers il y a des solutions d’hébergement gratuit chez Zaclys (RocketChat) ou Framasoft (Mattermost) par exemple !

Fédéré

En quelque mots, la fédération au niveau logiciel, correspond à la capacité de dialogue entre des comptes de service différents. Exemple très concret :

  • le mail est fédéré puisque je peux envoyer un message avec une adresse moi@laposte.net vers une adresse toi@posteo.de ! Ça fonctionne très bien
  • Slack n’est pas fédéré puisque je ne peux pas envoyer de message à un compte Slack depuis une autre application
  • Riot est fédéré puisque je peux envoyer un message à quelqu’un qui hébèrge sont propre serveur dans son salon en étant moi même inscrit sur matrix.org

Pourquoi c’est important tout ça ? Parce que c’est un des seuls moyen de pouvoir coopérer de manière efficace, en ayant assez de compétition et de complémentarité. C’est un bon moyen de lutter contre les monopoles. Et c’est aussi le seul moyen de pouvoir être autonome !

Riot est fédéré et Slack ne l’est pas. Riot a été pensé pour être décentralisé. Slack a été conçu comme un service centralisateur (vous sentez tout le caractère péjoratif de ce mot ? ^^ )

D’après mes recherches, RocketChat peut être fédéré en fonction du paramétrage du serveur, et il me semble qu’il ne l’est pas par défaut.
Et pour Zulip il y a beaucoup de service intégré, mais pas encore de fédération entre serveur !!

Et Donc ?

Je n’étais pas parti pour faire un poste aussi long … Donc je n’ai pas vraiment de conclusion. Je vais juste finir en disant qu’il n’y a pas de logiciel miracle. Il faudra toujours que chacun soit formé aux outils. Il faut que chaque équipe se pose pour analyser ses besoins spécifique.

Je note aussi que par défaut pas mal de groupe se tourne vers des solutions comme WhatsApp. À mon sens c’est une erreur stratégique. Cette appli n’est pas faites pour ça, elle a l’avantage d’être très répandu, mais ça n’en fait pas une application de communication d’équipe.

Et pour vraiment finir : dans le cadre de mon travail, nous hésitons encore entre Slack et RocketChat ( et je fais tout pour qu’on choisisse RocketChat ^^ ), dans le cadre personnel j’utilise Riot qui est top, et de mieux en mieux.

Merci pour votre lecture, n’hésiter pas à écrire votre commentaire ici ou sur Mastodon !! :)